AFUP AFUP Day 2020 Baromètre Planète PHP
 

Concevoir pour des futurs souhaitables

Description

2019 sera la dernière année qui ressemblera aux précédentes. Nous somme entré·es dans l'ère de l'Anthropocène, où nous humains sommes devenus une force géologique capable de modifier la planète, le climat et les dynamiques du vivant, et ce à nos dépens.

Le design et la tech ont largement participé à l'exploitation des ressources naturelles et à l’accélération des cycles de production et de consommation. Nous actrices et acteurs des nouvelles technologies avons bien souvent perdu l’ancrage à la dimension systémique et politique de notre action. Nous avons malgré nous contribué à façonner ce monde prêt à s'effondrer... Il ne nous reste que peu de temps, c'est pourquoi nous vous proposons un moment de réflexion et d'introspection, mêlé à des voyages dans des temps futurs pour corriger nos biais négatifs sur le monde qui nous entoure et explorer ce que nous pouvons faire de mieux dès aujourd'hui.

Nous vous proposons une invitation puissante à nous rassembler et nous questionner sur comment nous sculptons notre quotidien comme notre futur à travers nos métiers, au sein de notre industrie. Loin de nous l'idée de prôner la fin de la tech et de l'innovation : nous avons encore plein de cordes technologiques à notre arc que nous pouvons mobiliser différemment pour tracer les nouvelles règles d'un monde prospère, digne, résilient et circulaire.

Cette intervention est le résultat de deux ans de réflexion et de recherches dont nous vous présenterons les premiers résultats pour agir dès maintenant et faire muter nos pratiques autant que nos paradigmes : des initiatives déjà existantes qui prouvent qu'on peut faire les choses autrement, des principes et heuristiques qui permettent de concevoir les bons outils pour des futurs différents, de l'inspiration pour faire muter profondément nos postures de conceptrices et concepteurs, etc.

Conférence donnée lors du Forum PHP 2019, ayant eut lieu les 24 et 25 octobre 2019.

Informations complémentaires

Vidéo

Les speakers

Marie-Cécile GODWIN

Designer systémique et chercheuse en usages (UX), Marie-Cécile milite pour un design résilient et conscient des enjeux de l'Anthropocène au sein du collectif Common Future(s).

Thomas DI LUCCIO

Designer et militant de l’éducation populaire, il accompagne la conception de dispositifs et systèmes résilients et encapacitateurs. Il croit en un design joyeux, libérateur et émancipateur qui donne le moyen aux citoyen•nes de se construire un futur désirable. Il a créé et co-anime le chapitre local de IxDA Lyon et le think tank Common Future(s).

Commentaires

Toujours bien de faire des petits rappel 👍
Mickaël AUGER, le 24/10/2019
Il fallait oser faire cette présentation fière de sa position politique et humaniste, so controversial yet so brave Merci !
Jordan Aubert, le 24/10/2019
Bravo à tous les deux. Sur la forme et le fond c'était impeccable. L'écoresponsabilité c'est aussi l'affaire des développeurs (et des designers - pour qui cette conf semblait davantage destinée, mais on aura fait le pont).
Francois Zaninotto, le 24/10/2019
La démarche est louable... mais même si les quelques 1000 participants a cette conf faisaient tous les efforts mentionnés, ça ne compenserait même pas les émissions de CO2 de la rencontre Kayne West / DJ Khaled pour l’échange de godasses avec leurs jets privés, et c’est ultra triste. C’est une conf à montrer à des gens « plus haut placés » à mon sens. Perso ça m’a un peu miné le moral de finir la journée sur cette note.
Yohann Marillet, le 24/10/2019
Le sujet de fond et très intéressant mais la présentation fouilli m'a fait perdre le fil
Nicolas F., le 24/10/2019
Sujet intéressant et qui a le mérite de rappeler à tout le monde qu'il est urgent d'agir à son niveau. Un peu déprimant sur le fond mais dynamique sur la forme.
Benoit Chevalier, le 25/10/2019
Excellente conférence ! Où comment prendre contact conscience de notre réalité !
Florent Damiens, le 26/10/2019
On oscille entre désespoir et espoir, très déroutant mais très intéressant, merci
Benoit Viguier, le 26/10/2019
Les + Des conférenciers qui connaissent leurs sujets L'intéractions entre les conférenciers. Lorsque l'un parle, le second acquies ce qui renforce le message. Le thème de fond Les - L'attitude trop "showman" des speakers. Exemples : La tentative de demander aux publiques de Klaxooner avant le début de la conférence. Ou bien, lorsque l'un parle, la seconde place un "we are legion. Oupss pardon". A vouloir chercher des réactions cela peut parfois tomber dans le cliché Des visuels et histoires vues et revues lors de diverses conférences aux fils des années (Implant dans la dents + appartement en autosuffisance). N'existe t'il pas d'autres exemples ? Ca nuit fortement au message d'exploiter toujours les mêmes exemples dans des conférences à thèmatique différentes Aucune solution proposée ou d'exemple concrets de comment améliorer le quotidien à travers nos métiers Très décu par cette conférence qui pourtant était prometteuse. A plusieurs reprises, j'avais l'impression d'être dans un meeting du partie politique "common futures", animé par 2 protagonistes qui incriminaient à tout va, et usaient des mêmes techniques de communication que les politiciens (Aller lire les textes de machin, usage à tout vas des visuels vues et revues, etc...).
Stanley Jobson, le 27/10/2019
Un vrai bol d'air frais en fin de journée ! Merci pour ce talk qui a le mérite de nous faire réfléchir.
Maxime Huran, le 28/10/2019