AFUP AFUP Day 2021 Baromètre Planète PHP
 

Une année de PHP asynchrone en production

Description

Oui, il est tout à fait possible de faire de la programmation asynchrone en PHP et il existe des librairies matures pour le mettre en place dans vos projets. Oui, ça peut améliorer considérablement la performance de vos applications, mais si c’était aussi simple tout le monde le ferait déjà. Cela fait plus d'an que les équipes de 6play ont franchit le pas sur certains projets et les applications asynchrones tiennent toutes leurs promesses en production, mais la mise en place a soulevé beaucoup de questions. À quels critères se fier pour rendre une application asynchrone? Comment former les équipes sur ces nouveaux paradigmes? Comment adapter les outils existants et comment gérer ce nouveau type de charge sur les serveurs? Voici notre retour d’expérience sur le PHP asynchrone, du développement à la production, en passant par la vie de tous les jours.

Conférence donnée lors du Forum PHP 2019, ayant eut lieu les 24 et 25 octobre 2019.

Informations complémentaires

Vidéo

Le speaker

Benoit VIGUIER

Lead Développeur Backend sur 6play, chez M6 Distribution. Initialement développeur 3D pour le jeu vidéo ou la CAO, mais reconverti dans le Web depuis 6 ans. Qu'importent les technologies, pourvu qu’on ait l'ivresse.

Commentaires

Super conf... j'ai appris des choses, mais je savais déjà que les devs JS etaient jaloux de PHP 😜
Mickaël AUGER, le 25/10/2019
Top! Merci pour ce Rex. (ne pas faire attention aux commentaires désobligeants ! ✌️)
Maxime Veber, le 25/10/2019
Très intéressant comme l’an dernier. J’arrive toujours pas à jongler avec tous les yield malgré les exemples donnés (plus clairs que l’année dernière d’ailleurs), mais ça doit être une question d’habitude.
Yohann Marillet, le 26/10/2019
Très bonne conf.
Gregoire Pineau, le 28/10/2019
Comme toute suite, le chapitre 2 est toujours plus déceptif. J'avais adoré la conf l'an dernier "Générateurs et Programmation Asynchrone: Mode d’emploi" mais j'ai trouvé celle-ci trop similaire. Cela reste normal car c'est une suite, mais je n'ai pas vu assez de différence avec celle de l'an dernier pour apprécier celle-ci. C'est l'une des conf deceptions cette année pour moi.
Stanley Jobson, le 28/10/2019